Bienvenue../Trompes_Pierre_de_Surrel_artisan/Accueil.html
 

Les bronze martelé :

   La bronze martelée bénéficie d’un martelage supplémentaire de finition qui polit le métal par écrasement des molécules : le pavillon gagne en solidité, en résonance et le timbre s’enrichit de nombreuses harmoniques qui flattent l’oreille. Seules les bronzes martelées peuvent vous donner ce timbre brillant et riche en aigus. Ce martelage de finition, très serré et très régulier, nécessite plus de 6 heures de travail sans interruption et 53 250 coups de marteau supplémentaires (soit un total de 80 000 !).

Ce travail bénéfique demande une main experte et une patience à toute épreuve. Les bronzes martelées défient le temps, elles sont le fleuron de ma fabrication.

Les bronze lisse :

   J’ai fabriqué le premier modèle en bronze en 1993.

Beaucoup plus difficiles à fabriquer, parce que le métal est nettement plus dur que le laiton, les trompes en bronze sont en contrepartie d’une qualité très remarquable : à épaisseur égale, la résistance mécanique du métal est 1,5 fois supérieur à celle d’un laiton, c’est un avantage important qui rend votre trompe beaucoup moins sensible aux petits chocs et aux rayures. Mais surtout, les trompes en bronze ne sont pas sujettes à la piqûre constatée souvent sur les laitons après plusieurs années (tous les laitons actuels piquent et se percent à plus ou moins long terme). Le timbre est plus riche en aigus et plus flatteur que celui des laitons.

Les laiton lisse :

   Elles sont fabriquées au marteau, comme les bronze lisse, il n’y a que le métal qui diffère et la facilité à jouer est la même. Vous aurez une vraie trompe légère d’artisan qui vous donnera toute satisfaction. Elle est faite de 29 000 coups de marteau. Son timbre est légèrement plus grave qu’une trompe en bronze. 

Bronze martelé

2 400 €

Bronze lisse

1 900 €

Laiton lisse

1 700 €

   Légères, forgées dans un métal fin, soudées sur toute leur longueur et fabriquées au marteau pour durcir le métal et le rendre résistant, mes trompes sont de véritables trompes d'artisan vraiment faites à la main : je continue en effet à fabriquer des trompes entièrement au marteau, ainsi que le faisait Raoux et les fabricants du XVIIIè siècle. Aucune autre méthode ne rivalise en matière de qualité de fabrication.

    Les trompes légères qui vous sont proposées aujourd’hui sont toutes, partiellement ou entièrement, mécanisées. C’est le tour à repousser ou à décolleter qui fait le travail en quelques secondes ou minutes. Les tubes ne sont plus soudés et planés manuellement mais sont étirés sur des bans d’étirage. Bref il n’y a plus rien d’artisanal là dedans.      Heureusement, mon maître Didier Benoist d’Anthenay, m’a légué son savoir pour que cet art de la fabrication au marteau se perpétue.

   Je fabrique sur commande. La bronze lisse nécessite environ 29 000 coups de marteau, la bronze martelé 80 000, son alliage et son martelage de finition lui confèrent un timbre extrêmement riche et flatteur.

Le modèle d’art, en bronze martelé et argent, est gravé par Thibault de Corval, graveur d’art diplômé de l’école de Liège.

Sur chaque trompe est gravé la date de fabrication ainsi qu’un numéro chronologique.

444 trompes ont été fabriquées depuis juillet 1988.

Courriel  : 

Depuis 1988

Moyens de paiement :

Virement, chèque bancaire ou espèces.

Pas de carte.

L’atelier ne se visite pas

Mes embouchures ne sont adaptées qu’aux trompes de ma marque.

Nur für trompes Surrel.

La trompe n° 405 : une oeuvre d’art !

Fruit de la collaboration avec Thibault de Corval, graveur d’art, la bronze et argent n° 405 vous est présentée dans cette vidéo sur le site Youtube

avant

après

La fabrication au marteau !

Cuivre martelé

2 200 €

Les cuivre martelé :

   La cuivre martelée bénéficie du même martelage supplémentaire de finition des modèles en bronze.

Le timbre des cuivre rouge est souvent très apprécié lors d’auditions à l’aveugle : il est généralement moins aiguë que celui des bronzes.

Le cuivre, comme le bronze, n’est pas sujet à la piqûre.

Sur commande

(acompte 500 €, non remboursable en cas d’annulation de commande)

Modèle d’art

4 700 €

Réparations

Embouchures

Les modèle d’art :

   Elles sont en bronze martelé et en argent massif (guirlande, tenons, fourreau, sous-tenon). La gravure est confiée à un artiste talentueux et expérimenté qui saura réaliser une harmonieuse composition à partir des éléments que vous souhaiteriez voire apparaître (animaux de nos forêts ou autres).

Ces trompes sonnent aussi bien que les bronze martelé car la gravure est faite sur une plaque d’argent aussi fine que sur une trompe normale, ce qui demande l’expérience du graveur et du faiseur.

Ce sont des trompes d’exception  : elles sont uniques, la gravure n’étant jamais la même et leur valeur est liée à la complexité du travail de l’artiste graveur.

Je ne répare que les trompes de ma marque et les «Didier Benoist d’Anthenay» à l’exclusion de toute autre marque.

Le délai de réparation est très rapide, environ 15 jours. Vous pouvez m’expédier la trompe par La Poste. Conseils pour faire votre carton

Sur commande

Délais : fin mai 2020

La 438 a trente ans de métier ! Première trompe fabriquée pour le stage de Segré en juillet 1988. 438 è trompe fabriquée en juillet 2018!

Les Dauphine :

   Le modèle «à la Dauphine», est celui qui était utilisé au XVIIIè siècle. Son diamètre de cintrage est plus grand (49 cm) que celui du modèle «d’Orléans» (35 cm). Ici un bronze en finition «ultra martelée» et doubles tenons de piqueurs. 

Dauphine

Bronze Ultra-

martelée

2 500  €

Ecoutez la bronze martelée n° 332

Délai : fin mai 2020

Délai : fin Juillet 2019

La trompe n° 442 : une oeuvre d’art !

Une petite soeur, la 442 en laiton martelé et argent, gravée elle aussi.

Allez voire la vidéo de la n° 442 en laiton martelé et argent massif, gravée par Thibault de Corval.

100 €